🎁 10% remise Sur la 1º Commande! ⏩ CLIQUEZ ICI!

Comment utilisez-vous les packs de gel glacé pour aider à la récupération de l'inflammation en cas de blessures sportives ?

L'utilisation de packs de gel chauds/froids pour la récupération de l'inflammation dans tous les types de blessures sportives peut être extrêmement efficace. En particulier dans le cas de diverses conditions musculaires et de blessures induites par une activité physique intense qui génèrent des raideurs, des douleurs et des gonflements.

Cependant, nous souhaitons tout d'abord parler des blessures sportives les plus courantes et de la manière de les traiter correctement avec le froid, la chaleur et la thérapie par contraste froid/chaud. Restez avec nous et découvrez tous les détails.

Quelles sont les blessures sportives les plus courantes que nous pouvons traiter par thermothérapie ?

Quelles sont les blessures sportives les plus courantes que nous pouvons traiter avec la thermothérapie ?

Nous savons que la pratique d'un sport est vitale pour notre santé, car elle nous permet de rester actifs et en bonne santé. Non seulement c'est bon pour le cœur, mais c'est aussi idéal pour maintenir une bonne respiration, entretenir et développer la force musculaire, entre autres. Cependant, des mouvements incorrects, des trébuchements, des chutes ou des coups peuvent entraîner des blessures sportives.

L'application de la thermothérapie aux blessures sportives est indiquée pour les deuxième et troisième phases d'une blessure (cicatrisation et remodelage). La chaleur facilite le processus de guérison par la formation de nouveaux tissus et de tissus cicatriciels. Toutefois, son efficacité dépend de la diminution de la douleur et de l'inflammation initiales.

C'est pourquoi nous souhaitons vous parler des blessures sportives les plus courantes, afin que vous puissiez les connaître et les prévenir :

Les entorses

Elle se produit lorsque les muscles et les tendons sont fortement sollicités au cours d'un exercice ou d'un match. Au niveau musculaire, toutes les parties mobiles sont susceptibles d'être étirées ou surmultipliées, ce qui entraîne des déchirures, des lésions et des douleurs. Parmi les plus courantes, on trouve les ischio-jambiers, les déchirures du quadriceps et le muscle de l'aine. Cependant, la meilleure façon de les éviter est de s'échauffer et de s'étirer avant une activité sportive intense.

Les entorses

Une entorse survient lorsque le ligament est mal tourné, tiré et donc déchiré. L'entorse la plus fréquente chez les athlètes et les sportifs est l'entorse de la cheville, suivie de l'entorse du genou, du poignet et du coude, entre autres. Une bonne technique dans le sport que vous pratiquez, un bon échauffement et des étirements vous aideront à les éviter.

Tendinite

La tendinite est due à une inflammation du tendon causée par la répétition excessive d'un certain mouvement. Si elle n'est pas traitée correctement, la tendinite peut entraîner d'autres blessures telles que l'épicondylite latérale, l'épicondylite médiale ou la tendinite rotulienne.

Lésions du cartilage

Certaines pratiques sportives comme le basket-ball et le tennis peuvent provoquer des déchirures du ménisque ou des lésions du cartilage. Cette blessure sportive survient lors du pivotement du genou, qui augmente le risque de lésion du ménisque.

Lésion du ligament croisé antérieur

Il s'agit d'une déchirure du ligament croisé antérieur (LCA). Elle est provoquée par des mouvements brusques lors d'un arrêt brutal, d'un atterrissage avec un fort impact ou d'un changement de direction, car ce ligament est déchiré. Les symptômes qui apparaissent après une déchirure du LCA sont un claquement ou un craquement, une douleur intense et un gonflement.

Blessures au genou

Après une activité sportive, le genou subit beaucoup d'impacts et d'usure, ce qui entraîne différentes blessures. Les plus courantes sont les luxations, les fractures, les déchirures musculaires et les déchirures du ligament croisé antérieur. Une blessure au genou peut être très douloureuse et débilitante, voire nécessiter une intervention chirurgicale. Là encore, une bonne technique et une bonne posture dans le sport que vous pratiquez, combinées à un échauffement et à des étirements, contribueront à les prévenir.

Atteintes à la jambe

Les coureurs et les sportifs qui augmentent très rapidement leur rythme d'exercice souffrent souvent d'une douleur fulgurante à l'avant de la jambe. Il convient toutefois d'être particulièrement vigilant lors de la phase de diagnostic, car ces symptômes sont souvent confondus avec une fracture de stress ou une surcharge osseuse.

Fractures ou fractures

Les fractures ou ruptures osseuses surviennent lors de la pratique d'un sport intense ou à fort impact, en particulier au niveau des jambes, des bras et des pieds. Elles se caractérisent par une douleur intense, l'immobilité et, dans certains cas, une intervention chirurgicale. Il faut également éviter de jouer en cas de douleur, car la douleur est une manifestation d'une foulure ou d'une entorse. Si elle n'est pas traitée correctement, l'os risque de se fracturer.

Traction de l'aine

Un changement de direction soudain peut entraîner une traction de l'aine, le muscle situé à l'intérieur de la cuisse. Ce type de blessure provoque une douleur aiguë, une ecchymose interne de la cuisse et un gonflement. Ce type de blessure survient généralement chez les athlètes qui pratiquent des disciplines telles que le football, le hockey, le basket-ball et d'autres sports similaires.

Coude de tennis

Blessure très fréquente chez les joueurs de tennis, de golf et d'autres sports qui exigent un effort physique important au niveau du coude. Cet effort est généré par des mouvements répétés sur une longue période. C'est pourquoi il est recommandé de garder un rythme, de s'échauffer et de s'étirer avant la journée et de faire des pauses.

Sciatique

Les personnes qui pratiquent le golf, le tennis, le cyclisme, la course à pied ou d'autres disciplines qui favorisent un étirement insuffisant sont susceptibles de souffrir de douleurs sur le trajet du nerf sciatique. Le trajet de ce nerf part du bas du dos et se dirige vers les hanches, les fesses et les jambes.

Crampes dans les jambes ou fasciite plantaire

La fasciite plantaire est une autre blessure sportive répétitive courante chez les footballeurs, les basketteurs et les coureurs, entre autres. Les impacts importants lors de la course, de l'arrêt, du démarrage ou de l'esquive génèrent rapidement une hyperactivité des pieds et des jambes. Cette hyperactivité, combinée à un soutien inadéquat, provoque une inflammation du tendon de la voûte plantaire, générant une douleur aiguë à chaque pas.

Blessures ou douleurs dorsales

La plupart des activités sportives sollicitent le dos et la colonne vertébrale. Cela provoque généralement des lésions discales et des douleurs dans le bas et le haut du dos. Le meilleur moyen de les éviter est d'adopter de bonnes techniques en fonction de la discipline pratiquée. Il faut également veiller à ce que les muscles du dos restent forts et souples en pratiquant régulièrement des activités à faible impact.

Meilleures ventes

5.00 / 5
5
10
4
3
3
3
2
0
1
0
Zimmermann
– 09/07/2023
Bien
benzal
– 09/06/2022
Super
Client d'Amazon
– 26/05/2022
Ne serre pas assez la cheville , ne garde pas le froid très longtemps
Assane
– 22/05/2022
Idéal pour tendinite tendons d’Achille
Client d'Amazon
– 25/04/2022
Douleurs tendons d Achille
Robby38
– 08/04/2022
Le chaud et le froid c’est parfait, utiliser pour un problème au tendon d’Achille top 👍
cynthia lejuste lapointe
– 05/04/2022
Vraiment bien attaché à la cheville
Client d'Amazon
– 25/01/2022
Pour une double fracture a la cheville, me permettre de degonfler mon pied
GANEE M.
– 19/01/2022
pour une entorse cheville
Lemoine Julien
– 11/10/2021
L'enveloppe est bien large et entoure bien la cheville. Facile à utiliser, je l'ai mise régulièrement suite à opération. Reste que la poche de glace restitue pas forcément assez de froid, selon le côté de la poche contre la peau (à travers l'enveloppe). Surtout, si vous devez glacer plusieurs fois dans la journée, il vaut mieux avoir une 2ème poche de glace pour laisser à celle que vous avez utilisée en 1er dans la journée de suffisamment refroidir dans le congélateur. C'est pour cela que j'avais acheté une 2ème poche de glace (d'une autre marque) pour pouvoir alterner.

A quel moment d'une blessure est-il préférable d'appliquer une thérapie par le froid, la chaleur ou le contraste ?

À quel moment d'une blessure est-il préférable d'appliquer une thérapie par le froid, la chaleur ou le contraste ?

Bien que nous soyons tous susceptibles de nous blesser, les athlètes le sont encore plus. Cela est dû au fait que leur corps est soumis à des mouvements rapides et soudains en raison d'une activité physique intense.

La thérapie par le froid, la chaleur et le contraste joue un rôle clé dans la gestion de la douleur et de l'inflammation de ces blessures. Son efficacité est démontrée dans le contrôle de la douleur, la réduction de l'inflammation et l'amélioration du temps de récupération.

Mais quand est-il préférable d'appliquer du froid, de la chaleur ou une thérapie de contraste ? Nous vous en dirons plus ci-dessous :

Quand est-il préférable d'appliquer du froid ?

Lefroid est idéal pour traiter la douleur des blessures provoquées par une activité physique intense. C'est un analgésique naturel qui agit en engourdissant la zone blessée, ralentissant ainsi les signaux de douleur envoyés au cerveau. La cryothérapie est également très efficace en tant qu'anti-inflammatoire, car elle parvient à diminuer le flux sanguin dans la zone blessée, réduisant ainsi le gonflement.

L'application de froid fait également partie de la méthode RICE, un acronyme très utile qui signifie :

  • Repos.
  • Glace.
  • Compression.
  • Élévation.

Cependant, l'efficacité du froid augmente lorsqu'il est appliqué précocement, avant les 48 premières heures suivant une lésion aiguë. En outre, il est indiqué dans les lésions chroniques chaque fois qu'il y a un cas de poussée, car sinon il augmenterait la rigidité.

Le froid doit également être appliqué pour traiter les tendinites, les douleurs dorsales et cervicales. De même, en cas de sensibilité, de réduction des mouvements articulaires et pour la prévention de la douleur musculaire d'apparition retardée (DOMS).

Quand est-il préférable d'appliquer de la chaleur ?

Lachaleur a un effet très positif sur le traitement des blessures sportives, en particulier celles qui génèrent des douleurs et des gênes musculaires. La thermothérapie agit en dilatant les vaisseaux sanguins et en augmentant le flux sanguin dans la zone blessée, ce qui détend les muscles. Elle est donc fortement recommandée pour traiter l'arthrite, les raideurs articulaires, les claquages et les étirements musculaires.

L'application de chaleur est également indiquée dans l'élimination des déchets d'acide lactique, résultant d'un exercice anaérobie. Ce sous-produit s'accumule dans les muscles et provoque des douleurs. La thérapie par la chaleur est également utilisée pour traiter les spasmes musculaires dans le dos. Surtout parce qu'elle génère un effet analgésique et relaxant sur les muscles tendus.

Elle est également idéale pour augmenter l'amplitude de mouvement des articulations après une blessure. Parmi les plus courantes, citons les entorses des chevilles, des coudes, des poignets, des pouces et des genoux, ainsi que des doigts et des grassettes, entre autres.

En cas de blessure aiguë, la chaleur doit être appliquée une fois que le gonflement s'est résorbé. Mais pour les athlètes, l'application de chaleur est très efficace avant l'exercice car elle augmente la flexibilité et l'amplitude des mouvements afin d'éviter les blessures.

Quand est-il préférable d'alterner le chaud et le froid ?

Les spécialistes médicaux et les physiothérapeutes recommandent d'alterner le chaud et le froid pour contrôler et atténuer la douleur due à une blessure. Un muscle nouvellement blessé doit être traité en combinant le froid et la chaleur. Le froid contribue à réduire le gonflement. La chaleur, quant à elle, permet de réduire la douleur, de contribuer à la guérison et de soulager la raideur musculaire après la disparition de l'inflammation.

Après une blessure sportive, l'alternance du chaud et du froid génère une action de "pompage" dans le système circulatoire. Dans un premier temps, elle restreint la circulation dans la zone blessée afin de réduire le gonflement, puis elle augmente la circulation dans cette zone. Cette action de pompage est associée à une activité aérobique légère, et est donc indiquée pour la récupération des blessures sportives qui empêchent la génération de mouvements.

Ce contraste de température permet une récupération plus rapide de la douleur et améliore l'amplitude des mouvements. Toutefois, ce type de thérapie est recommandé pour les blessures dont l'échéance est d'une semaine ou plus, lorsque l'application de froid et de chaleur seule n'a pas eu d'effet.

Par ailleurs, la thérapie de contraste froid/chaleur est indiquée dans les douleurs lombaires, ce qui, combiné à un traitement pharmacologique, permet de réduire la douleur et l'inconfort.

Comment les thérapies par le chaud et le froid sont-elles correctement appliquées pour récupérer et réduire l'inflammation en cas de blessures sportives ?

Comment les thérapies par le chaud et le froid sont-elles correctement appliquées pour récupérer et réduire l'inflammation en cas de blessures sportives ?

Les thérapies par le chaud et le froid sont appliquées pour récupérer et réduire l'inflammation dans les blessures sportives, mais quel est le protocole de synchronisation pour les appliquer correctement ? Consultez les informations suivantes pour en savoir plus :

Protocole d'application des thérapies par le froid aux blessures sportives

Après une blessure sportive, le protocole d'application du froid est indiqué dans les 48 premières heures de la blessure, en particulier pour augmenter son efficacité.

Dans ce laps de temps, il est recommandé

  1. d'appliquer des compresses froides remplies de gel sur la zone enflammée pendant 20 à 30 minutes par séance. Surveiller la zone blessée toutes les 5 minutes pour s'assurer que tout va bien et pour éviter d'endommager la peau.
  2. La source de froid doit être appliquée une fois par heure.
  3. Le processus peut être répété de 2 à 5 fois par jour.
  4. Il est recommandé d'appliquer le froid selon ce protocole au moins 3 jours d'affilée.

Protocole d'application de la thérapie par la chaleur sur les blessures sportives

Le protocole d'application de la chaleur sur les blessures sportives dépend de la gravité de la blessure :

  • Dans le cas de blessures mineures, telles qu'une entorse dorsale ou une douleur musculaire, la chaleur peut être appliquée pendant 15 à 20 minutes.
  • Les blessures plus graves nécessitent de 30 minutes à 2 heures pour être plus bénéfiques.
  • Le processus peut être répété jusqu'à 3 fois par jour à 1 heure d'intervalle. Sauf indication contraire du spécialiste.

Comment utiliser les poches de glace pour le chaud ou le froid et réduire l'inflammation en cas de blessures sportives ?

L'utilisation de poches de glace en gel pour le chaud ou le froid est indiquée pour réduire les blessures sportives, mais savez-vous comment les utiliser ? Si votre réponse est négative, jetez un coup d'œil à ce qui suit pour découvrir ce que vous devez savoir :

Utilisation au froid

Pour une utilisation sûre des poches de gel froid en cas de blessures sportives, vous devez tenir compte des aspects suivants :

  • Vous devez avoir préalablement congelé la poche de gel, au moins 2 heures avant son utilisation, si vous voulez obtenir de meilleurs résultats.
  • Vérifiez que la température est correcte au toucher.
  • Placez la poche de gel froid sur la blessure. Ce processus est très sûr, car nos poches de gel sont dotées d'une housse douce au toucher. Cependant, avec d'autres marques commerciales, vous devez lire les indications, car elles dépendent de chaque fabricant.
  • Le temps d'exposition au froid ne doit pas dépasser 20 minutes.
  • Vous pouvez combiner le froid avec l'élévation de la zone affectée.
  • Une fois la séance terminée, la compresse doit être replacée dans le congélateur.
  • Répétez les séances de cryothérapie 2 ou 3 fois par jour.
  • Vous pouvez le faire pendant 3 jours d'affilée.
  • Il est important de surveiller la zone blessée toutes les 5 minutes lors de la mise en place de la compresse. Retirez-la immédiatement si vous remarquez une rougeur ou une décoloration.
  • Ne pas utiliser le froid avant l'exercice.
  • Évitez la thérapie par le froid en cas de mauvaise circulation sanguine ou de diabète, de plaies ouvertes, de sutures ou de plaies infectées. De même, chez les personnes dont la sensibilité au froid est diminuée, comme les

Utilisation du froid

Selon le type de blessure sportive, vous devrez appliquer de la chaleur pour réduire la douleur et favoriser la guérison. Toutefois, pour garantir l'efficacité de la thérapie par la chaleur, il convient d'appliquer les recommandations suivantes :

  • Chauffer la poche de gel au micro-ondes pendant 30 secondes si la puissance de cet appareil est de 800 W. Pour les autres puissances, il convient d'ajuster le temps avant d'obtenir celui qui convient.
  • Touchez la poche de gel chaude pour vous assurer qu'elle est à une température tolérable au toucher.
  • Massez le gel avec vos mains pour répartir uniformément la chaleur.
  • S'il n'est pas trop chaud, répétez l'opération pendant 10 secondes supplémentaires au micro-ondes.
  • Pour chauffer le gel sur la cuisinière, il faut faire bouillir environ 3,5 litres d'eau. Retirez ensuite l'eau du feu.
  • Faites tremper les packs de gel pendant 7 minutes au maximum.
  • Retirez et séchez le gel pack à l'aide d'un morceau de pizza émoussé.
  • Vérifiez que le gel pack n'est pas surchauffé avant de le mettre en contact avec la lésion.
  • Ne pas chauffer le gel pack au four.
  • Ne placez pas la poche de gel après une activité physique, si la zone blessée est engourdie ou s'il y a une brûlure ou une plaie ouverte.
  • Ne pas non plus en cas de fièvre ou de stress thermique.
Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00